Géologie

12/2/2012

RH

 

La Géologie

Les formations superficielles jouent un grand rôle :

  1. les      sols formés d’argile et de sable (très fertiles, de couleur ocre)      dont  l’épaisseur moyenne est de 5      m ; ils confèrent leur richesse au plateau.
  1. Les      sols plus sableux que l’on trouve sur certaines pentes : la pente Ouest      de la vallée d’Autrêches, aux confins des vallées d’Autrêches et de      Chevillecourt et, en quelques endroits sur la pente Nord de la vallée du      ru d’Hosier.
  1. Des      dépôts de fond de vallée résultant de l’accumulation continue de débris de      roches arrachés aux flancs des vallées par ruissellement et gravité,      dépôts surtout sableux  qui peuvent      atteindre plusieurs mètres d’épaisseur . On les retrouve dans les vallons      du plateau et les vallées .
  1. Les      dépôts récents, mélanges de sable et d’argile accumulés par les rivières      et rus, se trouvent dans les vallées très humides .

Le territoire de la Commune est composé d’un système de plateau profondément entaillé par des vallées .

On peut distinguer deux types de vallées :

–          Celles d’Autrêches et d’Hautebraye qui sont étroites

–          Celle, beaucoup plus large, aux pentes plus douces et plus développées, de Chevillecourt.

Le plateau culmine à 151 mètres d’altitude : à sa surface se trouvent les sols fertiles permettant les grandes cultures du Soissonnais . Son assise est constituée de calcaire grossier .

Les pentes sont composées, dans leur partie supérieure de  ce calcaire grossier (autrefois exploité pour la construction des habitations), puis apparaissent les sables plus ou moins argileux.

La dénivellation est de 50 à 60 m entre le rebord du plateau (120-130 m d’altitude) et le fond des vallées.

Les Sols

 

Les meilleurs sols se trouvent sur le Plateau : on leur doit les grandes cultures de la région .

Sur les bordures du plateau, en haut des pentes des vallées, ces terrains fertiles ont disparu, entraînées par les eaux de pluie : le sol est de moins bonne qualité.

En bas des pentes les sols sont généralement de qualité médiocre .

Les vallées ont généralement des sols plus évolués : des dépôts formés par les rus et rivières peuvent contenir des nappes d’eau avec accumulation de débris de plantes et de formation de tourbe. Ce sont alors des sols humides et marécageux.

Hydrographie

 

 

Il n’y a aucun écoulement sur le plateau, l’eau s’y infiltrant . Par contre les sources naissent au contact entre les roches perméables (calcaires, sables) et les couches imperméables (marnes, argiles) ; elles donnent naissance à des rus qui vont rejoindre le ru d’Hosier, lui-même affluent de l’Aisne.

Publicités